Dans le monde du vin, savoir reconnaître un bon vin est tout un art. En effet, reconnaître un vin goûteux n’est pas à la portée de tous. Lors des dîners entre amis, en amoureux ou avec vos proches… au restaurant, on vous demande souvent si vous trouvez le vin bon et la plupart du temps vous ne savez pas quoi répondre. Pour vous aider au mieux à reconnaître un bon vin, voici quelques conseils et astuces à retenir.

1er étape : le visuel

Avant même de sentir ou de goûter le vin, il est tout à fait possible de reconnaître un bon vin en le visualisant de loin. Si le vin présente un ou plusieurs défauts, vous pouvez en déduire que ce n’est pas un bon vin. Pour ce faire, ne laissez pas passer sous vos yeux les défauts du vin ! Si le vin présente des particules en suspension, vous pouvez l’exclure de la liste des bons vins. Faites également attention à sa couleur qui est un caractéristique de l’âge du vin.

2e étape : les odeurs

L’une des étapes les plus complexes pour reconnaître un bon vin demeure ce 2e critère. En effet, il est parfois difficile d’identifier les arômes qui s’en dégagent. Cependant, on peut définir les arômes du vin 5 grandes catégories : fruit frais, fruits confits, bois/grillé, champignon et les odeurs désagréables (soufre, vinaigre, bouchon, etc.). Pour plus de détails, vous pouvez visiter ce site www.investonwine.com !

3e étape : le goût

Au moment de la dégustation, vous aller ressentir les différentes sensations. Vous jugerez au cours de cette 3e étape si le vin à un bon équilibre et s’il a une belle longueur. A titre de rappel, cette dernière correspond au temps durant lequel les arômes persistent en bouche. Concernant l’équilibre, on dit qu’un vin est bien équilibré quand aucun composant (acidité/alcool/tanins pour les vins rouges) n’écrase les autres. A titre d’illustration, un vin trop acide n’est pas « un vin équilibré ».